Mise en situation d'Ingénieur

DUREE MINIMALE 6 MOIS

Une mise en situation d’ingénieur, d’une durée minimale de six mois, est demandée au stagiaire lors de la deuxième année de formation. Il devra être intégré à un projet, au sein de son entreprise, avec un niveau de responsabilité équivalent à celui du poste d’ingénieur visé - de préférence avec changement de service.

Ceci doit lui permettre :
• De conforter les compétences acquises ou complétées lors de la formation,
• D’appliquer concrètement les outils nouveaux propres à la compétence de l’ingénieur, en particulier ceux relatifs à la conduite de projet,
Cette mise en situation sera programmée durant les derniers mois du cycle de formation, selon les compétences acquises par le stagiaire et les opportunités offertes par les différents services de l’entreprise. Le choix du sujet et les dates sont définies en commun, entre les responsables concernés de l’entreprise, les formateurs, et l’intéressé. Le suivi est assuré conjointement par un tuteur désigné par l’entreprise et par un formateur dont la thématique se rapproche de celle du sujet de mise en situation (formateur référent). S’ils le demandent, une séquence préparatoire permettra aux tuteurs industriels d’être informés des objectifs recherchés, et du rôle qui leur est dévolu.

L’évaluation de la mise en situation se traduit par :
• L’élaboration d’un mémoire présentant d’une part, l’aspect scientifique, technique et industriel du sujet et d’autre part, l’application des connaissances et savoir-faire acquis pendant la formation académique dans l’environnement professionnel
• La soutenance de ce mémoire en entreprise devant une commission mixte industriels/formateurs,
• L’évaluation de l’adéquation stagiaire/fonctions attribuées
 

Mis à jour le 20 septembre 2016